Parfois, il se passe tellement de choses dans l’industrie musicale qu’il est difficile de tout relayer ! C’est pourquoi on inaugure chez hauméa une revue de presse, qui passera régulièrement en revue les temps forts de l’industrie musicale mondiale, pour mieux vous informer sur ses évolutions – ô combien rapides ces derniers temps.

Et si vous avez des suggestions de sujets à nous faire parvenir, c’est sur Instagram ou bien par mail à hello@haumeamagazine.com que vous pouvez nous les suggérer !

En attendant, on vous souhaite une bonne lecture !


Entre les mois d’avril et de mai, de nombreux bouleversements ont eu lieu dans l’industrie musicale mondiale. Entre les accusations de tricherie de l’Eurovision, les annonces de festivals, les rumeurs concernant l’augmentation des tarifs de Spotify ou encore les décisions de TikTok d’offrir à des artistes & labels indépendant-e-s la possibilité de distribuer leur musique sur les plateformes de streaming, il y a beaucoup de choses à voir ! Parmi toutes les nouvelles qui ont pu déferler sur Twitter et dans la presse, on analyse avec vous les récentes décisions de Spotify, Spinnup, TikTok ou encore du MIDEM. Décryptage ci-dessous.

Table des matières :

Spotify NFTs promotion musicale blockchain crypto nft bitcoin

Spotify s’intéresse aux NFTs : promouvoir ses ventes va devenir possible pour les artistes de la plateforme

Cela ne vous aura sûrement pas échappé – et nous avions couvert le sujet sur hauméa – les NFTs font du bruit dans l’industrie musicale depuis un peu plus d’un an à présent. Ces objets digitaux, qui permettent de retracer la propriété d’un fichier digital sur la blockchain, seront peut-être bientôt mis en avant par les artistes sur Spotify.

La plateforme de streaming leader dans le monde du streaming musical offre déjà la possibilité aux artistes de mettre en avant diverses choses sur leur profil, comme des dates de concerts mais également des produits dérivés. Demain, peut-être qu’il sera possible pour ces artistes de mettre en avant leurs NFTs et ainsi encourager leur vente via Spotify. Ce serait un premier pas pour Spotify dans le monde des cryptomonnaies et de la blockchain – Spotify ne vendrait cependant pas de NFTs ni ne prendrait de commissions sur les ventes : le but de l’opération semble plutôt de tester les eaux quant à l’engouement des utilisateur-ice-s autour des NFTs.

Après les rumeurs l’année dernière disant que Spotify accepterait le paiement de ses abonnements en cryptomonnaies, la plateforme sautera-t-elle vraiment le pas de la blockchain dans les mois à venir ?

À propos de Spotify également : Spotify lance Greenroom, un réseau social façon Clubhouse qui facilite les discussions entre utilisateurs de la plateforme

Spinnup AWAL Universal Music distrokid imusician wiseband tunecore ditto believe distribution idol

Spinnup, l’agrégateur d’Universal, n’est plus ouvert à tous-tes

Eh oui, l’agrégateur d’Universal, dit aussi « distributeur DIY », sort de la voie empruntée quelques années plus tôt, à la manière de TuneCore ou encore de Distrokid… pour marcher cette fois dans les pas d’AWAL, et ne devenir accessible que sur invitation. Ces changements sont dûs à des restructurations internes qui empêchent les gérant-e-s de la plateforme de proposer l’ensemble des services de Spinnup à toutes les personnes utilisatrices de leurs services.

Depuis sa création, Spinnup a attiré sur sa plateforme plus de 100.000 artistes. On va suivre à la trace l’évolution des services de la plateforme et vous tenir au courant sur le site, l’application mobile ainsi que sur les réseaux sociaux d’hauméa !

Pour aller plus loin : La distribution musicale – part 1 : Une sphère de métiers méconnue dans l’industrie musicale

SoundOn tiktok music distribution resso agrégateur spotify apple music deezer instagram tencent

Après l’ouverture de SoundOn en mars, le réseau social TikTok se lancerait-il dans les label services ?

Vous avez peut-être entendu parler en mars dernier de SoundOn, une plateforme de distribution musicale qui aurait été lancée par TikTok dans le but de concurrencer les agrégateurs existants et offrir aux artistes une autre manière de promouvoir sa musique sur TikTok, tout en récupérant 100% des revenus générés par le service.

SoundOn fonctionne de la même manière qu’un agrégateur comme TuneCore ou iMusician, sauf que la plateforme permet de promouvoir sa musique sur TikTok et Resso, deux partenaires clés de la plateforme, mais également sur un très grand nombre de plateformes de streaming dans le monde, incluant notamment Apple Music, Spotify ou encore Deezer. Gratuite, elle permet aux artistes de profiter d’avantages considérables sur TikTok, notamment en profitant d’offres de synchronisation à des vidéos et publicités sur le réseau social.

Et les affaires s’étoffent encore davantage du côté de ByteDance, la maison-mère de SoundOn : un directeur artistique vient d’être nommé pour recruter des talents pour SoundOn. Les expert-e-s de la musique se demandent donc si la plateforme ne serait pas en voie, en plus d’offrir des services de distribution aux artistes qui souhaitent être promus sur SoundOn, de proposer également des services de labels ? Là aussi, affaire à suivre de près dans les prochaines semaines !

MIDEM ville de cannes festival convention music pros industrie musicale music business mama festival

Le MIDEM renaît de ses cendres : la ville de Cannes rachète l’historique festival

Après une annonce sans précédent en décembre dernier, RX France, la société productrice du MIDEM et le Reed Midem, la société organisatrice du festival, avaient annoncé que le MIDEM ne serait plus. C’était sans compter le rachat par la municipalité de la ville de Cannes, annoncé le 20 avril dernier !

Le festival ne sera donc plus assuré par RX France ; il reviendra normalement au premier trimestre de l’année 2023 et ce sous un nouveau format. Ces décisions ont été prises suite à des consultations avec des professionnels de l’industrie musicale française. On reste à l’affût pour les prochaines annonces de programmation de la part de Cannes et du MIDEM.

À propos de l’ancienne décision d’arrêt du MIDEM : C’est officiel, le MIDEM n’aura plus lieu


Plus de news disponibles dans notre rubrique dédiée ! Pour être notifié-e-s de nos prochaines revues de presse, n’hésitez pas à télécharger l’application mobile de hauméa, disponible sur l’App Store et le Google Play Store.

About the Author: Cloé Gruhier

Rédactrice web depuis plusieurs années, j'ai une passion prononcée pour les musiques électroniques et alternatives. Des envolées synthétiques de Max Cooper aux mélodies et textes introspectifs de Banks, mon radar détecte les nouveautés des scènes indépendantes françaises et internationales, et ce entre deux stratégies de communication pour des labels et artistes indépendants !