On connaît l’appétence pour les compositeur.ice.s de musiques électroniques pour le field recording, ou pour la simple incorporation des sons de la vie de tous les jours dans leurs morceaux. Si la plupart d’entre elles et d’entre eux l’utilisent pour agrémenter des compositions ambiantes, downtempo ou techno – on pense instinctivement aux travaux de Molécule dans ce domaine – Antoine Assayas, lui, a décidé d’en faire l’élément central de sa musique, mais à sa manière. Marqué par de nombreux voyages aux quatre coins du globe, il décide, un jour, d’enregistrer les expériences sonores dans lesquelles il se voit immergé ; le temps passant, ces expériences ont fini par se retrouver au coeur de sa musique. Ainsi, à défaut de pouvoir voyager librement pour cause de pandémie, Antoine Assayas amène le voyage à nous, et c’est sur le très décalé « The Return » que ce dernier commence. À découvrir sans attendre ci-dessous !

« The Return », un titre qui n’est pas sans rappeler la mouvance électro-world qui déferle sur la musique électronique. On connaît bien évidemment les épopées bucoliques de Polo & Pan en la matière ; Antoine Assayas incorpore dans sa musique des sonorités et expériences de vie vécues aussi bien au Rajasthan qu’au Sud de l’Inde, et dans « The Return », qui fait partie d’un prochain EP intitulé « Room Of Echoes » à venir plus tard cette année, c’est la ville de Hanoï au Vietnam qui ponctue sa musique.

Il le dit lui-même, l’ambiance de la ville de Hanoï l’inspire pour la moiteur de l’air et ses semblants de jungle urbaine qui lui ont fait oublier le rythme de sa vie parisienne, et cela se ressent dans ce titre : entre rythmiques syncopées et les sonorités électro-organiques de la mélodie de « The Return », Antoine Assayas laisse sa voix s’exprimer, une voix au timbre délibérément modifié, donnant ainsi un aspect chaud et rêveur à l’ensemble du titre.

Similaire à Antoine Assayas : Mydgar lève le voile sur un monde faussement dystopique dans son dernier album, intitulé « Vertigo »

Et comme cela ne suffisait pas à Antoine Assayas pour nous plonger dans son univers personnel, il prend le parti d’un clip aux accents humoristiques et hallucinés – littéralement – qui le met en avant, en tenue de costume, dans un paysage désert, sec et défraîchi. On suit son parcours comme on scruterait la jungle aux jumelles à la recherche de scènes de vie sauvage ; plus le scénario du clip se développe, plus les situations loufoques se multiplient. On ne vous en dit pas plus pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte !

Antoine Assayas a également joué en live le 7 octobre dernier sur Clubbing TV à l’occasion des livestreams du BPM Contest, un tremplin dont il fait partie des 12 finalistes de cette édition 2021. Son live set est à retrouver sur leur page Facebook !

À lire également : Le BPM Contest est de retour pour une nouvelle édition 2021 et annonce une série de livestreams du 27 septembre au 9 octobre sur Clubbing TV !


Antoine Assayas est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming. Vous pouvez également le suivre sur Instagram !

– découvert via Groover.

About the Author: Cloé Gruhier

Rédactrice web depuis plusieurs années, j'ai une passion prononcée pour les musiques électroniques et alternatives. Des envolées synthétiques de Max Cooper aux mélodies et textes introspectifs de Banks, mon radar détecte les nouveautés des scènes indépendantes françaises et internationales, et ce entre deux stratégies de communication pour des labels et artistes indépendants !