Si son nom vous rappelle peut-être un peintre italien du XVIe siècle, à la suite de cette écoute, vous vous en rappellerez comme l’un des nouveaux talents à suivre sur la scène pop électronique française. Perché à mi chemin entre l’humour de Miel de Montagne, l’avant-gardisme d’Agar Agar et les expériences musicales de Jacques, l’univers du duo Arcimboldo est déjà dense et sa signature musicale reconnaissable. Souvent qualifiés de « chansons électroniques », leurs titres sont un savant mélange accrocheur de musique aux accents club et pop électro française. Ils sortent aujourd’hui un single nommé « Mirage », un titre accompagné d’un clip pour le moins barré à découvrir ci-dessous !

Introduit par un beat club et une ligne de basse qui semble promettre un morceau déjanté, une guitare électrique vient rapidement contre balancer cette impression en incorporant au morceau une énergie contradictoire, presque mélancolique. Et c’est là où réside tout le génie du duo : capable comme peu d’artistes de mélanger les ambiances – on pense notamment à Paradis et leurs ballades club et mélancoliques, ou encore à Yelle et ses paroles à la fois brutes et déjantées – ils font marcher sur un fil leurs auditeurs, les laissant sur le qui-vive quant à la direction que le morceau pourrait prendre.

« Pourquoi je crie, à l’intérieur ?
Ma main écrit, et mon cerveau pleure
Mon beau mirage, t’ai-je fait peur ?
Parfois le coeur, fait des erreurs »
– Arcimboldo – « Mirage »

C’est cependant lorsque les paroles entrent en jeu que l’on saisit l’ampleur du morceau, et que l’on comprend pourquoi leurs titres ont été qualifiés de « chansons électroniques ». Pleines de sens mais également ouvertes à interprétation, elles racontent tout en subtilité un mal-être incompris ou encore un amour exprimé maladroitement. Accompagné d’un clip mêlant superposition d’images, hallucinations visuelles et performance live, « Mirage » est un titre insolite qui rend Arcimboldo unique dans le paysage sonore français !

Similaire à Arcimboldo : Après plusieurs jours de suspense, L’Impératrice dévoile un clip surréaliste pour leur nouveau single « Peur des Filles ».

Et si vous souhaitez découvrir l’univers d’Arcimboldo un peu plus en détail, on vous laisse avec « Station », leur premier EP, ci-dessous. On apprécie tout particulièrement le titre « Station », un titre planant aux paroles métaphoriques !


Arcimboldo est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming. Vous pouvez également les suivre sur Instagram !

About the Author: Cloé Gruhier

Rédactrice web depuis plusieurs années, j'ai une passion prononcée pour les musiques électroniques et alternatives. Des envolées synthétiques de Max Cooper aux mélodies et textes introspectifs de Banks, mon radar détecte les nouveautés des scènes indépendantes françaises et internationales, et ce entre deux stratégies de communication pour des labels et artistes indépendants !