On l’a vu avec de nombreux.ses artistes ces dernières années : tous les genres musicaux se renouvellent grâce à l’apport artistique d’artistes des plus jeunes générations ; la jeune artiste allemande Philomena fait partie de ce groupe grandissant de nouveaux talents prêts à refonder l’industrie de fond en comble. Jouant avec les codes de la musique électronique et de la musique alternative, brouillant volontairement les frontières entre les genres, Philomena frappe fort et se montre exigeante vis-à-vis de son art, car en plus de s’efforcer de proposer une musique avant-gardiste, elle offre à ses auditeurs sa façon d’appréhender le monde extérieur, donnant ainsi à voir à travers ses yeux son point de vue sur la société dans laquelle nous vivons. Vous l’aurez compris, son premier single « Wildfires » est donc à découvrir de toute urgence ci-dessous !

« There are wildfires
No, I can’t control them all »
– Wildfires – Philomena

Démarrant sur des harmoniques anxiogènes qui laissent peu à peu place à des rythmiques house résolument dansantes, « Wildfires » de Philomena pourrait sembler, de prime abord, être un titre dark house fait pour faire danser les foules à la nuit tombée. Pourtant, c’est lorsqu’on écoute attentivement les paroles que le titre prend un tout autre sens ; s’exprimant au sujet d’incontrôlables feux de forêts, Philomena dresse dans un premier temps un portrait sombre de ces derniers, face auquel elle se sent impuissante… jusqu’à ce que le couperet tombe : elle lance un appel à danser plutôt qu’à tenter de les arrêter.

Similaire à Philomena : Avant-première : Maya Yenn sonde les abîmes de ses cauchemars les plus vifs sur son titre « How Much Sadness Can You Swallow ? »

Si cet appel peut sembler contradictoire, il dépeint cependant le comportement d’une grande partie de la société à leur encontre : l’humanité n’agit pas pour les empêcher de survenir. Sans être un titre engagé en ce sens – après tout, ces feux de forêts pourraient également être la métaphore d’un autre sujet beaucoup plus large, comme celui des problèmes sociaux que l’on rencontre au fil des ans – Philomena soulève des points forts dans son single : plus le titre avance, plus elle évoque des pressions qui s’abattent sur elle (comme sur nous), comme la pression de la réussite, contrastant ainsi avec cet appel au lâcher prise encore et encore. L’artiste réalise dans ce premier titre un véritable tour de force artistique qui nous donne d’ores et déjà envie d’en écouter plus !


Philomena est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming. Vous pouvez également la retrouver sur Instagram !

– découverte via Groover.

About the Author: Cloé Gruhier

Rédactrice web depuis plusieurs années, j'ai une passion prononcée pour les musiques électroniques et alternatives. Des envolées synthétiques de Max Cooper aux mélodies et textes introspectifs de Banks, mon radar détecte les nouveautés des scènes indépendantes françaises et internationales, et ce entre deux stratégies de communication pour des labels et artistes indépendants !