L’Europe de l’Est, un vivier d’artistes prêts à conquérir les ondes avec des musiques toutes plus futuristes les unes que les autres. On connaît de près ou de loin des artistes comme les russes Ic3peak ou l’estonien Tommy Cash ; aujourd’hui, on met à l’honneur une artiste qui est bien déterminée elle aussi à imposer son propre univers : Creams. Originaire de Géorgie, elle est polyglotte, a une aura singulière, et son style musical est multiple. Elle évolue entre une pop sombre et une électronique minimaliste ; elle s’inspire de mythes, de références littéraires mais également d’une envie de créer une musique qui stimule les sens. Son premier EP nommé « Sleep On Me » sort aujourd’hui et vient satisfaire nos envies de fraîcheur musicale.

Creams ouvre son EP sur le minimaliste « Die For You », un titre qui rappelle entre autres les débuts de Lorde, parmi d’autres influences. Introduit par des nappes électroniques sombres et rauques, on est accueillis par des rires d’enfants joués en boucle avant que sa voix ne se pose, de façon claire et affirmée, sur une instrumentale minimale. L’univers de Creams est ainsi largement défini ; elle n’hésite pas à mélanger les genres et à écrire des paroles à double sens pour surprendre et troubler son auditeur en même temps.

On enchaîne ensuite sur le titre « Sleep On Me », un titre qui dévoile son côté plus pop. Le titre, accompagné d’un clip sorti aujourd’hui-même, décrit parfaitement bien son ambiance sonore : couleurs néon et ambiance feutrée se voient contrastées par des prises de vues audacieuses. On voit notamment Creams attachée par les pieds et filmée en contre plongée dans un premier temps, avant de la retrouver à l’arrière d’une moto filmée de haut, et enfin dans une boîte faite de miroirs et qui reflètent le ciel bleu au dessus de sa tête.

Enfin, après avoir redécouvert « Run », un titre qu’elle avait déjà dévoilé quelques semaines plus tôt à son audience, c’est « Dicey » qui nous surprend. Certainement le titre le plus réussi de l’EP, cette fois Creams nous prouve qu’elle sait rapper ; son flow clair se perd en réverbérations sur une mélodie métallique hypnotique. On mentionnait plus tôt son envie de créer une musique qui stimule les sens de son auditeur, et ce titre est certainement celui qui matérialise le mieux cette envie.

Creams EP Sleep On Me Dicey

Creams, avec ce premier EP, prouve sa maturité et sa capacité à flouer les barrières qui existent entre le chant, le rap, l’électronique, la trap, l’expérimental et plus encore. Son univers est unique et nous colle à la peau ; on a déjà hâte d’en entendre et d’en voir plus !


Creams est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming. Elle est également à suivre sur Instagram.

About the Author: Cloé Gruhier

Rédactrice web depuis plusieurs années, j'ai une passion prononcée pour les musiques électroniques et alternatives. Des envolées synthétiques de Max Cooper aux mélodies et textes introspectifs de Banks, mon radar détecte les nouveautés des scènes indépendantes françaises et internationales, et ce entre deux stratégies de communication pour des labels et artistes indépendants !