Bien souvent, la pop est considérée comme un genre mainstream, et ce terme possède une connotation négative à laquelle les artistes ne souhaitent pas forcément être associée. C’est pourquoi il s’est construit au fil du temps un genre qui nous est cher sur hauméa : la pop alternative, ou une manière de s’approprier à sa manière une musique par essence très codifiée. Que se passe-t-il cependant lorsque la claire distinction entre la « pop mainstream » et la pop alternative s’efface ? On obtient alors une musique dynamique, dansante, qui pourrait largement passer à la radio, tout en gardant ce côté intimiste et indé de la pop alternative.

On écoute donc les derniers titres de six artistes aussi bien américains que britanniques ; si leur musique se fait parfois vintage, pour d’autres, elle vient flirter avec une pop soul digne d’une Annie Lennox de l’époque. On écoute donc Cherry Seraph, Tuff Ghost, Eavesdrop, Daniel Joshua, Anaté et Mars Togaia !

Cherry Seraph 8am

Cherry Seraph – 8am

Notre playlist démarre sur les expérimentations pop et électriques de Cherry Seraph – « 8am » n’a beau être que son premier single en tant qu’artiste solo, Cherry Seraph est loin d’être inexpérimentée et sa musique est déjà riche de sens et de références sonores. Largement influencée par des groupes comme The Cocteau Twins ou encore Beach House, son premier titre fait référence à une séparation temporaire mais forcée due aux mesures de restrictions sanitaires implémentée l’année dernière en Angleterre. Cherry Seraph évoque ainsi avec légèreté, arabesques vocales et usage de vocoder un sentiment lourd et difficile à rationaliser : celui de l’incertitude. Une production pop expérimentale qui n’est pas sans rappeler certains grands classiques de la pop ou du trip-hop !

Cherry Seraph est une artiste de formation classique ; si ses études l’ont amenée à apprendre à jouer de la flûte comme du piccolo ou encore du saxophone, sa musique n’en reste pas moins très électronique. Sa formation musicale lui permet d’être 100% autonome à toutes les étapes de la production musicale, et on attend avec impatience son premier EP, intitulé « from someone, somewhere » et à venir le 8 juin prochain !

Tuff Ghost Collapsing Stars

Tuff Ghost – Collapsing Stars

On laisse la pop électrique de Cherry Seraph derrière nous pour écouter le dernier titre de l’artiste Tuff Ghost, intitulé « Collapsing Stars ». On poursuit sur un terrain très électronique avec ce titre ; il nous emmène dans les hautes sphères de la pop électronique dès ses premières notes, évoquant aussi bien les productions très codifiées de Sofi Tukker comme les envolées émotionnelles de la pop épique de Jamie XX.

« Light up, light up all your kindness, of course
Didn’t you notice it was kind of dark
I can’t finish what I’ve started before
Haven’t you noticed, we’re all collapsing stars »
– Tuff Ghost – Collapsing Stars

Ainsi, sur « Collapsing Stars », on a rapidement l’impression d’avoir été lancés à pleine vitesse dans les airs ; on observe nos alentours au ralenti, laissant toute émotion que nous ressentons nous envahir pour ainsi apprécier ses moindres variations. Cette impression n’est qu’amplifiée par le dédoublement de la voix de Tuff Ghost sur les refrains dont les quelques lignes font état d’une prise de conscience existentielle : « Collapsing Stars » est un voyage unique qui nous marque dès les premières secondes !

Eavesdrop Under The Moon

Eavesdrop – Under The Moon

Après un voyage en terres émotionnelles, c’est un voyage dans le temps qui s’impose avec la pop électronique teintée de références vintage du duo Eavesdrop. Si la carrière du duo n’en est qu’à ses débuts, ils proposent à tout auditeur croisant leur chemin une pop addictive dopée aux synthétiseurs et à une nostalgie datée des débuts de l’électronique. Ils sortaient il y a quelques jours seulement le titre « Under The Moon », un titre au nom rêveur et à la mélodie progressive qui atteint son apogée sur les refrains. Racontant l’histoire d’un couple dont l’une des parties souhaite retrouver la ferveur de la romance des premiers jours, « Under The Moon » est une ballade électro-analogique dansante faite pour reconnecter avec ses émotions adolescentes.

« Let’s take a walk under the moon
Like it’s the first time we meet
I wanna see you without comparing
And there was nobody else there »

– Eavesdrop – Under The Moon

Eavesdrop est un duo suédois originaire de Malmö. S’ils n’en sont pas à leur premier coup d’essai, le groupe construit single par single un univers musical dans lequel les batteries soulignent les vocalises enchantées des choeurs, et dans lequel les couleurs néon laissent des personnages retrouver aussi bien leurs premiers amours que les premiers regards posés sur le monde alentour. Et si vous avez apprécié leur nouveau titre, on vous conseille également d’écouter leur précédent single, intitulé « In The Sea ». Plus lent et plus langoureux également, il reprend tout de même les codes d’une pop infectieuse qui colle à la peau, soit la signature musicale du duo !

Daniel Joshua Hivemind

Daniel Joshua – Hivemind

La pop prend des airs de pop rock alternatif sur le premier single de Daniel Joshua. Intitulé « Hivemind », c’est au fil des accords de piano et des envolées lyriques dignes des titres de Radiohead ou de Muse que Daniel Joshua nous envoûte, et ce autour d’un sujet pour le moins insolite pour ce genre musical habituellement teinté de romances inachevées. Daniel Joshua évoque en effet la machinerie qui s’opère derrière les opérations commerciales desdits influenceurs sur les réseaux sociaux ; ile extrapole ainsi autour de ce sujet en imaginant ce qui se passerait si cette machinerie passait à l’étape supérieure, et si l’audience, les followers de ces influenceurs se rendaient compte de ce qui se trame derrière leurs likes.

“Je trouve le concept des célébrités et des influenceurs assez terrifiants et un peu triste, vraiment. La plupart du temps, ils essaient de vendre des produits ou des choses qui ne leur tiennent pas vraiment à cœur à des personnes qui n’en ont pas vraiment envie ou qui n’en ont pas vraiment besoin. Leurs adeptes finissent finalement par investir dans la vie de personnes qui, eux, les considèrent comme un marché cible ou comme une statistique. Je déteste ça. Je voulais donc imaginer ce qui se passerait si cette adoration était poussée trop loin. » – Daniel Joshua à propos de « Hivemind ».

Ainsi, au gré des accords de guitare et des batteries étouffées, Daniel Joshua nous fait plonger au coeur d’un monde quasi dystopique ; un voyage psychédélique que l’on aimerait largement voir adapté à l’image. Et bien que ce titre soit son deuxième single, « Hivemind » est le premier single d’un EP à venir dans les prochains mois. On reste à l’écoute !

Anaté 3am

Anaté – 3am

La pop rock psychédélique de Daniel Joshua nous permet de faire la transition avec la pop soul vintage de la chanteuse et artiste allemande Anaté. Son timbre de voix, la puissance de cette dernière ainsi que l’instru résolument soul de son titre « 3am » nous embarque sur les terres précédemment foulées par des artistes comme Annie Lennox, Hooverphonic ou encore Portishead ; on les redécouvre d’un oeil nouveau, le refrain étant certainement la partie qui nous rappelle le plus les précédentes décennies d’une pop soul et d’un trip hop sensuels, et ce pour notre plus grand plaisir.

« There’s madness but there’s no place to hide
There’s no place to go
Feel your grip, hold me tight, as we
As we start dancing slow »

– Anaté – 3am

« 3am » est un titre aux influences aussi bien soul que downtempo et que trip-hop, et son histoire est on ne peut plus sulfureuse ; Anaté l’évoque elle-même : « 3am évoque ce moment où, lorsqu’une longue soirée touche à sa fin, notre vision devient floue à mesure que la musique s’éteint, et qu’il est trop tard pour rentrer seule ». Un morceau sensuel aux influences multiples qui annonce pour l’artiste allemande un album à venir dans les prochains mois !

Mars Togaia Metanoia

Mars Togaia – Metanoia

On termine notre sélection sur des notes soul, là aussi, sauf que cette fois la soul se ressent dans la voix de Mars Togaia, une voix qui se pose sur un R&B moderne teinté de références minimalistes à la musique trap : on écoute donc le premier titre de Mars Togaia, intitulé « Metanoia ». La voix de Mars est l’élément central du titre, une voix crystalline au grain singulier, une voix qui se perd en réverbération sur de doux choeurs en arrière-plan, sur des accords de guitare acoustique et des variations électroniques aux accents trap.

« Only hits me too when, no one gets the way I feel,
They just wanna see their own idea of me »
– Mars Togaia – Metanoia

« Metanoia », aussi minimaliste et moderne soit-il, évoque sans filtre les questionnements, les monologues intérieurs qu’elle a pu avoir avec elle-même au sujet de la vie mais aussi et surtout des projections des autres sur elle-même, et du sujet existentiel qu’est le changement. Un titre qui fait état de la maturité de Mars Togaia ainsi que de sa capacité à transmettre des émotions sur des productions épurées.

Mars Togaia est une artiste jamaïcaine basée à Atlanta, aux Etats-Unis. Elle a commencé à composer et à écrire au jeune âge de 6 ans seulement, et c’est dès ses 16 ans qu’elle commence à partager, en ligne et comme beaucoup d’artistes de la génération digitale dans laquelle elle s’inscrit, des compositions originales sur Instagram et YouTube. Elle a aujourd’hui 22 ans et assume une signature musicale R&B alternative aux influences marquées par des artistes comme Raveena ou Willow !


Plus de playlists sur notre compte Spotify. Si vous avez apprécié cette sélection, on vous conseille d’écouter notre playlist « Pop & Alternative » que l’on met à jour régulièrement !

– disclaimer : cette sélection de titres a été effectuée sur MusoSoup #SustainableCurator.

About the Author: Cloé Gruhier

Rédactrice web depuis plusieurs années, j'ai une passion prononcée pour les musiques électroniques et alternatives. Des envolées synthétiques de Max Cooper aux mélodies et textes introspectifs de Banks, mon radar détecte les nouveautés des scènes indépendantes françaises et internationales, et ce entre deux stratégies de communication pour des labels et artistes indépendants !