Parmi les prix et tremplins qui existent en France et qui propulsent des artistes indépendant.e.s sur la scène émergente, il y a le Prix Ricard Live Music, qui fête cette année sa 13ème année d’existence. Le prix se déroule en trois temps – la première étant la phase des inscriptions – et l’une des plus attendues d’entre toutes est celle du dévoilement du top 100… et il a été dévoilé le 12 janvier dernier ! Retour sur les spécificités du prix et du dispositif d’accompagnement, et en prime, on vous donne également à voir notre top 10 à nous.

Prix Ricard Live Music top 100 13ème édition 2022 Anna Madison Antoine Assayas Romane Santarelli Coeur Terre-Noire Nerlov

Un top 100 placé sous le signe historique de l’éclectisme

Connu pour avoir dévoilé au grand jour des talents de la scène électronique – on pense notamment à Irène Drésel mais également à Oklou ou encore LAAKE, pour ne citer qu’elles et eux – le prix a également soutenu des nouveaux noms qui marquent aujourd’hui l’avenir de la scène française, comme Suzane, Mai Lan, Alice et moi, Isaac Delusion, Jabberwocky, Odezenne et plus encore. Le top 100 de cette année ne manque pas à l’appel de l’éclectisme pour lequel le prix est renommé : rap, électronique, folk, pop électro et acoustique et même rock, tout y est représenté et donne même à voir les tendances future de la scène française.

L’année dernière, c’est l’artiste rap et néo-soul Dirsta qui a été consacrée par un jury composé de membres de l’industrie musicale de renom ; cette année, on compte notamment parmi ses membres la nouvelle directrice du label Epic Records Pauline Duarte, la photographe Charlotte Abramow connue notamment pour ses séries de photos avec la chanteuse Angèle, Vincent Arniaud, gérant du Delta Festival ou encore Thomas Guisgand, animateur de la série YouTube « Journal du Rap » de Booska-P. Du côté des partenaires, on retrouve des alliés de la musique émergente et indépendante, comme Groover et Spinnup, ou encore le Centre National de la Musique et le Studio des Variétés.

Le Prix Ricard Live Music offre au ou à le/la lauréat.e un dispositif de soutien complet, permettant à l’artiste de développer tous les aspects clés de sa carrière émergente : un accompagnement en live via la tournée Pernot Ricard France Live Sessions, un accompagnement en studio d’enregistrement et autour d’une sortie d’EP – intégrant même un dispositif de promotion en relations presse – et enfin une formation via l’IRMA et le Studio des Variétés pour professionnaliser le vainqueur ou la vainqueuse de l’année.

Le top 10 de hauméa magazine pour le Prix Ricard Live Music

Difficile de faire notre choix parmi cette sélection extensive et représentative de la scène émergente française ! Notre top 10 n’est dans aucun ordre de préférence, seul l’ordre alphabétique prévaut.

Anna Majidson

On a parlé d’elle sur le magazine l’année dernière : Anna Majidson, moitié de l’ex-duo Haute, a marqué les esprits de la musique pop indépendante française et internationale a plus d’une reprise. On se rappelle tout particulièrement de son premier EP « Mixtape Telecom » et de l’excellent titre « echo » en featuring avec l’artiste qu’on ne présente plus : November Ultra.  Elle nous a surpris.e.s par son changement de registre et sa capacité à chanter en anglais comme en français avec une aisance sans pareille, aussi sa présence au sein du top 100 nous paraît-elle comme une évidence et on soutient évidemment sa course !

Antoine Assayas

Déjà remarqué pour ses titres électro-house anglophone, le français Antoine Assayas a déjà été remarqué dans la liste des finalistes du BPM Contest, un tremplin qui récompense un artiste de musique électronique chaque année depuis dix ans… cette année ayant fait figure d’exception car trois gagnants ont remporté le grand prix ! Sa présence au sein du BPM Contest était on ne peut plus justifiée, et on lui souhaite de réussir dans ce concours pour le Prix Ricard Live Music 2022. On vous laisse découvrir son dernier clip en date pour apprécier le talent de l’artiste !

À propos du BPM Contest : Le BPM Contest est de retour pour une nouvelle édition 2021 et annonce une série de livestreams du 27 septembre au 9 octobre sur Clubbing TV !

Edgar Mauer

Bien que son nom laisse penser qu’il s’agit là d’un alter-ego d’un artiste masculin, Edgar Mauer est au contraire le projet d’une jeune artiste féminine dont la musique se fait pop électro mélancolique, et dont la voix singulière captive notre attention tout entière. Difficile de ne pas penser à des artistes comme Lykke Li lorsqu’on entend sa voix ; fermer les yeux pour apprécier la beauté des paysages sonores qu’elle décrit s’avère souvent nécessaire. Un talent brut qu’on aimerait voir monter dans le top 10 !

Felyce

Si l’on continue dans notre lancée sur les voix qui nous captivent dès les premières envolées lyriques, difficile de ne pas mentionner Felyce. Aérienne, sa tessiture est large ; elle qui compte parmi ses influences des artistes iconiques comme Amy Winehouse ou Lana Del Rey prend cependant le contrepied de la musique de ces dernières, offrant à son audience un mix entre la pop électronique et quelques influences trap légères. Un mix aussi frais que réconfortant, un tour de force qu’on salue et qu’on soutient allègrement.

Later.

S’il y a bien un groupe qui bénéficie d’un momentum incroyable en ce moment, c’est Later. ! Ecoutés par Thomas Pesquet dans la Station Spatiale Internationale – oui, rien que ça ! – et joués en ce moment sur les ondes de plus d’une radio française, le groupe se fraye un chemin en grande pompe sur les ondes de la musique française. Et leur succès est compréhensible : la voix néo-soul du chanteur, qui n’est pas sans rappeler la tonalité de Victor Solf, est soutenue par des mélodies qui oscillent entre pop-folk et lo-fi, pour le plus grand bonheur de nos oreilles. À découvrir urgemment ci-dessous.

Loreyne

Voix écorchée, mélodies sombres et chant anglophone : les codes de la musique de Loreyne font d’elle une artiste qui dénote sur la scène française, et ça n’est pas pour nous déplaire. Enfin, de la musique, devrait-on plutôt dire du titre qu’elle a sorti récemment : eh oui, elle n’a pour le moment qu’un seul titre à son actif ; il ne nous en a pas fallu plus pour être happés par son univers. Loreyne est définitivement l’électron libre de ce top 10, et probablement de tout le top 100 !

Romane Santarelli

Parmi les talents féminins de la scène électronique, il y a une artiste qui devrait se placer comme une incontournable dans les prochains mois : c’est Romane Santarelli. Connue pour ses talents live et son aisance avec les machines, elle est également connue pour jouer en duo avec Delayre dans leur formation nommée Superamas. Son style ? Un mélange d’électronique et de techno lancinantes dont on ne se lasse pas. On vous laisse avec sa session live donnée pour Neon l’année dernière pour apprécier ses talents.

Terre-Neuve

Des artistes qui chantent l’amour, il en existe beaucoup ; des artistes qui chantent l’amour mélancolique et terre à terre, il y en a moins. L’artiste breton Terre-Neuve fait cependant partie de cette catégorie d’artistes ; dans ses paroles, il chante le vague à l’âme et les vagues de la mer sur fond de pop électronique entraînante et légère, dont les kicks promettent de nous faire danser tout en fermant les yeux. Il est l’un des rares à représenter la Bretagne dans ce top 100 ; on lui souhaite de se hisser haut dans le classement final du prix !

Thx4Crying

Celles et ceux qui suivent notre magazine depuis quelques mois – et qui nous suivent notamment sur Spotify – savent qu’on suit de très près la scène pop française émergente ; le projet que défend l’artiste masculin Thx4Crying nous a forcément tapé dans l’oeil, surtout qu’il nous a été vivement recommandé par un duo que nous avons interviewé il y a peu : Toboggan. Entre pop électro solaire et paroles naïves, Thx4Crying – dont le nom nous remercie d’avoir pleuré – représente fièrement les émotions qui sommeillent en nous ainsi que la communauté LGBTQIA+, et on espère le voir atteindre le top 10 final !

Walter Astral

On termine notre top 10 sur une note d’éclectisme qui mélange une voix masculine à la tessiture relativement suave et aigüe avec des sons clubs dominés par les basses… et dont les visuels qui accompagnent ces deux éléments centraux ne sont autre que des coloriages d’enfants. On vous présente le projet de Walter Astral : un duo qui se démarque par son côté insolite et unique. Certain.e.s y verront peut-être du Flavien Berger des premières heures… et vous ne serez pas les seul.e.s ! À découvrir de toute urgence et à soutenir dans votre top 10 aussi.

Et vous, quel est votre top 10 ? N’hésitez pas à nous le dire sur Instagram !


Le vote pour le Prix Ricard Live Music est accessible sur leur site internet. Vous pouvez suivre les actualités du prix sur Instagram également !

About the Author: Cloé Gruhier

Rédactrice web depuis plusieurs années, j'ai une passion prononcée pour les musiques électroniques et alternatives. Des envolées synthétiques de Max Cooper aux mélodies et textes introspectifs de Banks, mon radar détecte les nouveautés des scènes indépendantes françaises et internationales, et ce entre deux stratégies de communication pour des labels et artistes indépendants !