Si sa voix et son visage vous rappellent indéniablement quelqu’un, vous ne vous trompez pas : Mathilde Fernandez est bien la moitié du duo ascendant vierge. Elle a marqué son retour à son projet solo il y a quelques semaines, et elle s’apprête bien à marquer les esprits avec son EP « Sensible » aussi fort qu’elle a conquis les foules aux côtés de Paul Seul. Elle est très certainement un ovni de sa génération, un électron libre au sein de la scène francophone, et pour cause : si bon nombre d’artistes laissent libre court à leur imagination sur des ballades pop synthétiques, Mathilde Fernandez, quant à elle, laisse exploser une voix tirant largement vers le chant lyrique, ravissant ainsi les coeurs et esprits en recherche de nouveauté perpétuelle. Il y a deux semaines, elle dévoilait « Sensible », un EP portant bien son nom ; aujourd’hui, elle diffuse à tous le clip de « Temple Sourire », l’un des titres de l’EP. À voir et à écouter ci-dessous !

Mathilde Fernandez a entamé les débuts de sa carrière solo avec un EP au nom déjà évocateur ; « Hyperstition » est un EP de 5 titres dans lequel le répertoire et les capacités vocales de l’artiste se font largement sentir et comprendre. Le temps a cependant passé ; la réverbération appliquée à sa voix se fait moins forte et les productions plus minimalistes, et même le remix de Paul Seul semble timide une fois comparé aux productions qu’il partage au grand public aujourd’hui.

Il est toujours agréable de voir un.e artiste évoluer ainsi, surtout lorsque l’évolution se veut aussi précise que celle dévoilée et développée sur « Sensible ». En quatre titres originaux, deux versions alternatives et deux remixes, Mathilde Fernandez impose un retour en force dans lequel la voix se fait plus présente, les paroles moins explicites et les mélodies plus rêveuses les unes que les autres.

Similaire à Mathilde Fernandez : Arcimboldo dévoile aujourd’hui un clip hallucinogène pour leur chanson électronique intitulée « Mirage » !

Ainsi, notre voyage démarre sur l’excellent « Temple Sourire », un titre qui se veut être une ode à la positivité intérieure, un sentiment auquel elle voue pratiquement un culte, un culte fait pour échapper aux pensées maussades du quotidien. On comprend donc aisément la référence à Alice au Pays des Merveilles dans le clip qui illustre le titre ; finalement, tout était dans les paroles depuis le départ.

a

Cette entrée en matière terriblement introspective permet de faire la transition vers « Érotive », un titre qu’on ne peut s’empêcher de lire comme l’assemblage des mots « émotive » et « érotique ». Elle est amatrice de jeux de mots comme l’étaient les poètes d’antan ; on écoute les paroles du titre comme on lirait les bribes d’un journal intime effacé par le temps. On plonge en effet au gré des métaphores du morceau dans l’intimité de l’artiste, une intimité brute, codée, emplie d’émotions et d’images presque violentes. On poursuit ensuite sur « Sensible », titre qui donne son nom à l’EP – pièce centrale de cet opus, il fait la part belle à une imagerie douloureuse et mortelle, véritable fil rouge de tout son projet artistique.

Enfin, une fois « Fard » passé – un titre à l’origine écrit pour Christophe – ce sont des versions alternatives que Mathilde Fernandez nous donne à écouter ; on retrouve ainsi une version russe de « Temple Sourire » et une version acoustique de « Sensible », avant de se perdre dans les rythmes effrénés du gabber de Paul Seul et de la trance d’aamourocean. Si vous avez apprécié tout particulièrement le remix de Paul Seul et que vous avez le coeur bien accroché, on vous invite fortement à écouter les expérimentations mi-gabber mi-chant lyrique de leur duo ascendant vierge !


Mathilde Fernandez est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming. Vous pouvez également la suivre sur Instagram !

About the Author: Cloé Gruhier

Rédactrice web depuis plusieurs années, j'ai une passion prononcée pour les musiques électroniques et alternatives. Des envolées synthétiques de Max Cooper aux mélodies et textes introspectifs de Banks, mon radar détecte les nouveautés des scènes indépendantes françaises et internationales, et ce entre deux stratégies de communication pour des labels et artistes indépendants !