Si on vous dit « dream pop », vous pensez certainement à une pop lumineuse, aux thématiques douces et romantiques, et si l’on vous dit « dark pop », en revanche, vous allez peut-être penser à une musique beaucoup plus sombre, mentale, évoquant des thématiques plus dures et des questionnements parfois existentiels. Nebno, quant à elle, réunit le meilleur de ces deux univers dans son dernier single, nommé « Eyote », et sorti vendredi 28 mai sur les plateformes de streaming. Si la jeune artiste Suisse est principalement connue pour ses explorations ambiantes électro-organiques, elle s’éloigne un peu de ce genre musical au BPM quasi absent pour se concentrer cette fois sur une musique sombre, faisant la part belle à des références folklores et culturelles. On vous conseille de vous installer confortablement avec un casque sur les oreilles pour apprécier ce titre qui ne ressemble en rien à ce que vous avez pu entendre précédemment !

« Eyote » : un nom propre qui signifie « celui qui est grand » chez les peuples Amérindiens. Voilà un nom porteur de sens qui plante le décor d’un titre à l’univers sombre ; à son écoute on visualise aisément au loin un personnage s’apprêtant à traverser une forêt venteuse ou une mer déchaînée dans laquelle le vent lui souffle à l’oreille des paroles pour le soutenir dans son voyage. Mystique, presque prophétique, « Eyote » surprend et trouble son auditeur et ce de la plus belle des manières.

Similaire à Nebno : Malou Madi invite à l’introspection sur « Decomplicated » un premier titre aux accents de pop alternative sombre et influences brésiliennes.

Les contours du monde crépusculaire que Nebno décrit dans ce titre se dessinent dès l’introduction : des voix s’élèvent proche de nous, graves et caverneuses ; ces vocalises à la tonalité si particulière forment à elles seules la partie « instrumentale », si l’on puis dire, du titre pendant toute sa première partie. La voix de Nebno, quant à elle, entre en scène après seulement quelques vocalises. Crystalline, elle s’élève pour décrire un personnage, une créature à la teneur presque mythologique tant elle semble irréelle d’après ses paroles.

« You’re like the wind,
Throwing me all around
Cold, in the ocean
Out of control »
– Nebno – Eyote

Puis, après quelques dizaines de secondes, une rupture s’opère : après lui avoir demandé de se manifester, et plus particulièrement à la prononciation de son nom, « Eyote », la mélodie s’enrichit, s’intensifie, s’assombrit, laissant une mélodie organique minimaliste prendre vie face aux incantations de l’artiste.

Nebno Eyote

En somme, Nebno n’aurait pas pu mieux nous offrir pour que l’on plonge dans une partie plus obscure de son univers – on vous invite fortement à écouter « Unique » pour découvrir la partie lumineuse et ambiante de son projet musical !


Nebno est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming. Vous pouvez également la suivre sur Instagram !

– disclaimer : découverte via MusoSoup #SustainableCurator

About the Author: Cloé Gruhier

Rédactrice web depuis plusieurs années, j'ai une passion prononcée pour les musiques électroniques et alternatives. Des envolées synthétiques de Max Cooper aux mélodies et textes introspectifs de Banks, mon radar détecte les nouveautés des scènes indépendantes françaises et internationales, et ce entre deux stratégies de communication pour des labels et artistes indépendants !