On l’a découverte en live au MaMA Festival en octobre 2021, et le coup de coeur artistique a été instantané. Dès lors qu’elle est entrée en scène, Crystal Murray a embarqué la foule dans son univers aux couleurs, mélodies et atmosphères multiples ; entière et assumée, la musique de Crystal Murray s’affranchit des codes, des préjugés et des stéréotypes qui peuvent régner sur tous les genres musicaux qui font aujourd’hui l’industrie musicale.

Crystal Murray revient avec une mixtape qui reprend quelques-uns de ses titres phares mais également des inédits qui confirment le chemin qu’elle façonne au fil de ses sorties : sonorités nouvelles, grain de voix unique et featurings — parmi lesquels on compte notamment Thee Dian, jeune artiste à la voix soul, ainsi que Le Diouck, rappeur à la voix et au flow précis, qu’elle a tous.tes deux signé.e.s sur son propre label nommé Spin Desire – font de « Twistes Bases » une mixtape qui représente l’essence même de sa vocation artistique. 

Introduite par l’excellent et l’éclectique « BOSS » qu’elle dévoilait il y a presque un an dans une session COLORS de (très) haut vol, Crystal Murray explore et présente en long en large et en travers toute l’étendue de son talent dans cette mixtape de 10 titres. Elle avait déjà montré au monde entier qu’elle sait jouer de ses racines soul et gospel en faisant monter et descendre sa voix d’octave en octave avec une aisance infinie ; aujourd’hui, avec « Twisted Bases », c’est entre tous les genres musicaux qu’elle montre qu’elle sait y trouver sa place, quoi qu’il en coûte.

Après le syncopé « BOSS », ce sont les opposés « Like It Nasty » et « Too Much to Taste » que l’on retrouve — deux titres qui, bien qu’ils soient effectivement opposés dans l’énergie, parle tous deux du même thème qu’est l’acceptation de soi et de sa sexualité – le duo de ces deux titres formant un véritable clair-obscur sonore. Ces titres lui ont valu une mise en avant mondiale sur les plateformes de streaming ainsi que sur les plateaux de télévision, et on comprend parfaitement pourquoi !

Similaire à Crystal Murray : Creams : la révélation géorgienne sort son premier EP « Sleep On Me »

Il faut attendre la deuxième partie de la mixtape pour découvrir Crystal sous d’autres facettes encore : « Hot Mess » flirte avec la vibe R&B des années 2000 tandis que « Ego » surprend par la teneur extrêmement avant-garde de sa pop électronique. Entre vocoder et vocalises d’une clarté lucide, Crystal Murray évolue dans un monde dont elle a dessiné elle-même les contours, et on adore.

Si elle n’avait besoin de convaincre personne de son talent inné pour la musique, elle affirme tout de même une direction artistique singulière avec cette mixtape – mixtape qui nous donne d’ores et déjà envie d’en écouter encore plus. On reste à l’affût de ses prochaines sorties et en attendant, on vous laisse avec le clip de « Too Much To Taste » afin que vous puissiez admirer l’expression visuelle des nombreux talents de Crystal Murray !


Crystal Murray est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming. Vous pouvez également la suivre sur Instagram !

About the Author: Cloé Gruhier

Rédactrice web depuis plusieurs années, j'ai une passion prononcée pour les musiques électroniques et alternatives. Des envolées synthétiques de Max Cooper aux mélodies et textes introspectifs de Banks, mon radar détecte les nouveautés des scènes indépendantes françaises et internationales, et ce entre deux stratégies de communication pour des labels et artistes indépendants !