Le downtempo, un genre musical vaste aux codes souples qui permet à de nombreux producteurs de développer une patte artistique unique. Si certains d’entre eux se spécialisent uniquement dans ce type de musique, d’autres se plaisent à l’utiliser pour développer des parallèles avec d’autres genres musicaux, et c’est notamment le cas d’es.cher. Basé en Angleterre, es.cher est un artiste qui puise son inspiration dans les univers de Vegyn, Burial ou encore King Krule ; ses influences prouvent déjà la versatilité de sa musique. On écoute aujourd’hui son dernier single, intitulé « is it 2 much », sorti aujourd’hui sur toutes les plateformes de streaming. 

Si à l’origine es.cher est producteur d’un hip-hop teinté d’expérimental, aujourd’hui c’est une ballade downtempo aérienne au kick doux et à la voix robotique et saturée qu’il nous offre. Intitulée « is it 2 much », cette ballade démarre sur des notes de synthés qui se perdent en écho et de voix aux paroles indicibles, ouvrant ainsi nos yeux sur un monde aux couleurs pastels. On nous laisse ceci dit en pleine introspection lorsque les paroles – qui ne disent que simplement « is it too much ? », soit « est-ce que c’est trop ? » en anglais – viennent se répéter en douceur à des moments épars du morceau. Une ballade à écouter en boucle ou au sein d’une playlist faite pour la concentration ou la relaxation !

Similaire à es.cher : « Vibrant Pixel » de Texture Droite : une plongée dans les tourmentes d’une electronica sombre. 

Si vous souhaitez écouter plus de morceaux d’es.cher, sachez que « is it 2 much » est son seul titre downtempo à ce jour. On vous laisse cependant écouter le très expérimental « pls don’t go », un titre qui rappelle les interprétations très personnelles et uniques de la pop d’Oklou, sauf qu’il s’agit là de rap, ou devrait-on dire de « glitch hop ».

es.cher is it 2 much


es.cher est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming. Vous pouvez également le suivre sur Instagram !

– découvert via MusoSoup #SustainableCurator.

About the Author: Cloé Gruhier

Rédactrice web depuis plusieurs années, j'ai une passion prononcée pour les musiques électroniques et alternatives. Des envolées synthétiques de Max Cooper aux mélodies et textes introspectifs de Banks, mon radar détecte les nouveautés des scènes indépendantes françaises et internationales, et ce entre deux stratégies de communication pour des labels et artistes indépendants !