Les expérimentations sonores, l’amour et ses déceptions inattendues… des sujets qu’on a l’habitude de retrouver et d’entendre dans nos titres préférés. Si ces sujets peuvent paraître simplistes car exploités depuis la nuit des temps, il n’en est pas le cas sur le second single de l’artiste Ela Ira : « Singular » en effet dépeint les dérives d’une relation amoureuse avec une personne narcissique, et elle nous fait découvrir de nouveaux aspects de la pop électronique et alternative ; Ela Ira révolutionne à sa manière les fondations posées par des artistes comme Banks, Grimes, Lana Del Rey ou encore PVRIS. On écoute donc « Singular » ci-dessous, sorti il y a à peine deux semaines et dont les sonorités nous envoûtent bien au delà de la première écoute.

Si le kick à l’aspect dansant marque le rythme du titre dès son introduction, ce n’est pas ce dernier qui nous donne envie d’écouter le reste du titre. Au contraire, il s’agit de tous les éléments additionnels qu’Ela Ira ajoute, et qui font de sa signature musicale un ensemble complexe et terriblement hypnotique. S’ensuit une voix chaude, aux accents soul et au vibrato singulier, qui déclame l’histoire complexe d’une personne aimée mais dont la personnalité narcissique empêche Ela Ira de se sentir épanouie, et en ressort blessée.

« You said I was like a desert rose
Singular and all alone
While you had your fun with me,
I was waiting for your heart to show »

– Ela Ira – Singular

Bien sur « Singular » semble relativement minimaliste à ses débuts, plus le titre progresse, plus les sonorités se complexifient, laissant place à des percussions insolites et organiques. Sa voix également se complexifie ; elle se superpose, comme si trop de pensées et de questionnements venaient se bousculer dans sa tête à mesure qu’elle prend du recul sur sa situation. Le titre cependant se clarifie en touchant à sa fin, métaphore subtile marquant le déclic nécessaire pour sortir de cette écrasante relation.

Similaire à Ela Ira : La Chica sort « La Loba », un album puissant, intimiste et minimaliste.

Ela Ira est une artiste complète. Elle a étudié le violon à Seattle, aux Etats-Unis, et a commencé sa carrière musicale en écrivant, dans un premier temps sous forme de hobby pour divers groupes, notamment pour White Night. Aujourd’hui, elle assume une signature musicale flouant les barrières existant entre les musiques R&B, électronique et alternative, à la manière d’une Banks ou d’une Kate Bush.


Ela Ira est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming. Vous pouvez également la suivre sur Instagram !

– disclaimer : découverte via MusoSoup #SustainableCurator.

About the Author: Cloé Gruhier

Rédactrice web depuis plusieurs années, j'ai une passion prononcée pour les musiques électroniques et alternatives. Des envolées synthétiques de Max Cooper aux mélodies et textes introspectifs de Banks, mon radar détecte les nouveautés des scènes indépendantes françaises et internationales, et ce entre deux stratégies de communication pour des labels et artistes indépendants !